Un projet au lycée sur "la prévention de la radicalisation en milieu scolaire"

par Laurent Nadiras, Ouarda Lasri

« Alter Ego Ratio » est un concours proposé par la Fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement avec le soutien de la Région Île-de-France, à destination de tous les lycées franciliens pour susciter et accompagner leur réflexion sur les valeurs républicaines et démocratiques. Ce concours vise à réunir des projets imaginés et élaborés collectivement par les élèves d’établissements d’Île-de-France sur l’une des trois entrées thématiques suivantes : « Contre la radicalisation », « Laïcité pour la diversité » et « Des femmes à l’initiative ». Conçu comme une démarche collaborative, il offre aux enseignant-e-s l’opportunité de mener avec leurs élèves un travail en les associant à d’autres acteur-rices de la société civile (artistes, militants associatifs, universitaires).

Le lycée Camille-Claudel concourt en ayant choisi le thème "contre la radicalisation".

Apprendre à reconnaître les outils d’endoctrinement, à identifier les publics les plus fragiles, à poser des arguments basés sur des faits et leurs conséquences. Allier compétence critique et expression efficace, prendre de la distance par rapport aux médias, comprendre le phénomène de la radicalisation, engager le dialogue pour lutter contre le fléau du fanatisme et de la haine.

 Démarche et objectifs pédagogiques :

En effet les Yvelines constituent un département sensible en matière de radicalisation. Il est un vivier important de recrutement de futurs djihadistes et de départs vers les zones de conflits religieux. Par ailleurs, le bassin de Mantes a été particulièrement touché par les attentats
(Magnanville, Paris ... ). Il nous est apparu comme un devoir d’aborder cette thématique avec nos élèves afin de déconstruire le processus de radicalisation. Pour ce faire, il nous a semblé judicieux de créer un support fait par des élèves pour des élèves permettant de susciter le débat. Nous avons travaillé avec l’AFVT pour l’expertise, l’aide et le décryptage des images.

 Nature de la production finale :

Réalisation d’un court-métrage "Réfléchir sans fléchir"
L’affiche du film
Consultez le dossier complet de présentation "Réfléchir sans fléchir"
Le formulaire de candidature

Jeudi 12 avril a eu lieu au lycée Camille Claudel une conférence/débat en présence :

 Des porteurs du projet :

  • Mmes Ouarda Lasri et Blandine Bidault CPE au lycée
  • MM. Tarek BELMOKHTAR et Alexandre EGEA Assistant d’Education et de prévention sécurité au lycée

Egalement présent lors de cette conférence :

  • ​-Mme Najet BENSAID, chargée de mission à l’AFVT
  • ​- Mme ANGLADE Chantal, professeure de lettres modernes mise à disposition de l’AFVT pour les projets éducatifs et comédienne du film
  • ​- Mme ELKHAMMAL Sôad, Présidente de l’association marocaine des victimes du terrorisme, professeur d’histoire au Maroc. Elle a perdu son fils de 17 ans et son mari lors des attentas de Casablanca de 2003.
  • ​- M. Mohammed BECILI, accompagnateur d’un groupe d’adolescents, victimes des attentats du Caire de 2009. Il y a eu un mort (Cécile, 17 ans) et 24 blessés dans le groupe.
  • ​- Mme DISSINGER Mélanie, Chargée de communication à l’AFVT
  • ​- Mme DIZIN, victime de l’attentat du Caire de 2009. Elle était alors adolescente.
  • ​- Mme WARD Eléonore, de la ligue de l’enseignement et membre du groupe organisateur du concours alter-ego ratio.
  • ​- Mme Sahar ZBAIRI, Représentante de l’équipe académique "Laïcité et faits religieux" du CAAEE, qui a twitté en direct la conférence/débat.

 Le film (version courte) :

 Liens