Ils ont porté haut les Voix de la Paix : LE FILM Ils ont porté haut les Voix de la Paix

par Françoise-Anne Menager, Laurent Nadiras

Restitution "Les voix de la Paix"... "les buffets de Marianne"
  • Restitution du 22 mars à la mairie de Paris <- cliquer sur ce lien

Mardi 22 mars 2016 près de mille personnes étaient réunies à l’Hôtel de Ville de Paris pour réaffirmer ensemble et avec force que la République et la laïcité sont leur seul cadre de pensée, de pratique et de référence. De vie donc !
Quatre-vingt-quinze élèves et douze professeurs de notre établissement ont assuré l’accueil et le buffet de réception de cette première journée interconvictionnelle Les Voix de la Paix et ils ont participé pleinement à la réussite de cet événement.

Endeuillée par les attaques terroristes de Bruxelles, cette journée dédiée à la paix s’est déroulée dans une atmosphère tout à la fois grave et sereine qui donnait une résonance particulière à l’implication de ces classes auprès des organisateurs et de leurs invités. 
Le caractère exceptionnel de leur présence en ce lieu emblématique de la République rappelait à tous les enjeux de cet ambitieux projet.

La beauté et le prestige des salons d’honneur ont été un écrin à la grande qualité des interventions : le partage des convictions, l’exemplarité des engagements, l’intensité de la création musicale et littéraire orchestrée par Yom, ont témoigné d’une confiance en l’avenir et en l’humain dont l’école est également porteuse.

Yann Boissière, initiateur et organisateur de l’événement, s’est exprimé en ces termes sur la page Facebook Les Voix de la Paix : « La journée est finie. Et on est heureux. Heureux de ce moment de fraternité, heureux d’avoir mis un peu de lumière face au mal.
Merci à tous !
Merci en particulier aux élèves du Lycée Camille Claudel,
Merci aux élèves de l’IEJ (Institut Européen de Journalisme),
Merci aux équipes de la Mairie de Paris,
Et à tous ceux qui nous ont aidés et qui ont rendu cette journée possible et bien réelle. »

 
A pied d’œuvre quotidiennement depuis le 11 mars, les élèves ont concrétisé leur implication de plusieurs mois dans ce projet pédagogique exigeant. Ils ont pu en apprécier l’importance et en recueillir les fruits.

  • Une des convives a posté le soir même : « Merci à vous, c’était une très belle rencontre et le concert était vraiment magnifique j’espère que nous pourrons en trouver un enregistrement ? Bravo aussi aux lycéens, ceux qui nous ont accueilli discrètement mais chaleureusement et ceux qui ont conçu le buffet vraiment exceptionnel !! »

Cinq élèves ont prononcé un discours de clôture au nom de tous leurs camarades présents et de ceux restés au lycée. Ils ont été acclamés et tous les élèves applaudis avec chaleur alors qu’ils défilaient solennellement parmi les convives pour les conduire vers les salons de réception auprès des « buffets de Marianne ».

  • Ecoutons le témoignage d’un élève : « j’ai adoré cette journée, c’est vraiment agréable de parler avec des personnes différentes et de rencontrer nos professeurs avec qui on parle autrement, toujours avec le respect bien sûr mais différemment. On fait du bon travail et on se sent bien. On est fiers de ce qu’on fait et on est libre ! »

Six étudiants de BTS MUC ont `couvert` la journée pour l’établissement, depuis la passionnante visite privée (que les élèves ont trouvée trop courte, c’est un signe…) jusqu’au concert : ils ont recueilli une riche matière de photos et de vidéos pour rédiger des articles et continuer de faire résonner avec toutes les classes et leurs enseignants ces Voix de la Paix.

Mission accomplie donc pour tous !

Les professeurs, le proviseur, M. Bonsergent et le chef des travaux, M. Dos Santos, ont été particulièrement fiers de leurs élèves : ils ont su, avec une attitude exemplaire et un professionnalisme remarqué, répondre en tous points à leurs attentes et donner de notre établissement, de la voie professionnelle et de l’Ecole, une image de la transmission qui donne tout son sens à notre métier.

Le proviseur a tenu à en témoigner :
« À mon tour de vous remercier et de vous dire ma fierté ! Je suis venu hier pour vous voir avec nos élèves, voir vos interactions, la qualité de votre message. Pour comprendre aussi les métiers que vous enseignez. Je n’avais pas de doutes. Je reviens conquis. Quelle générosité, quelle efficacité, quel professionnalisme !
Je retrouve ces qualités chez nos élèves. Avez-vous observé leur joie et la satisfaction dans leurs yeux lors du défilé ou lorsqu’il recevait des compliments sur la qualité de leur prestation ? C’est notre plus belle récompense ! Merci »

Mme Anne Hidalgo, la Maire de Paris a tenu à rencontrer les élèves dès son arrivée. Accompagnée de Jean-Marc Ayrault, le ministre des affaires étrangères, et d’Emmanuelle Cosse, la ministre du logement, elle leur a accordé un long moment avant de s’adresser à ses hôtes et de les inviter à rejoindre le parvis de l’Hôtel de Ville pour une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles.

Malgré un contexte difficile, cette journée a donc été une belle réussite collective.
Les Voix de la Paix se sont accordées en permettant à chacun de trouver sa juste place.
Toute l’équipe de Camille Claudel a d’ailleurs été soutenue dès son arrivée par l’accueil amical de Yann Boissière et par l’encadrement particulièrement efficace et chaleureux des responsables du protocole de l’Hôtel de Ville.

Encadrés par leurs professeurs et la présence bienveillante de leur chef d’établissement, les élèves ont ainsi joué leur rôle jusqu’au bout : ils ont offert à la fin de la soirée un moment de convivialité particulièrement réconfortant.

Une des organisatrices l’a exprimé avec émotion : « Bravo et merci à vos élèves qui ont été formidables. Ils nous ont fait beaucoup de bien. Cette journée a commencé avec les attentats et elle se termine avec la vie ! »

Et l’aventure continue !

Pour Yann Boissière et son équipe bien sûr, mais aussi pour les élèves et leurs enseignants de Camille Claudel qui seront heureux de vous accueillir au lycée en mai prochain, pour partager avec tous cette expérience pédagogique et humaine exceptionnelle.

Françoise-Anne Ménager
  • Pour connaître le début du projet, l’organisation, les attentes pédagogiques... <- cliquer sur ce lien

Le lycée a été sollicité pour assurer le buffet et l’accueil d’un événement de portée nationale dont l’objectif majeur est de « réaffirmer le cadre de la laïcité et d’œuvrer pour le vivre ensemble » qui se tiendra le 22 mars 2016 dans les salons d’honneur de l’Hôtel de Ville de Paris.

L’ensemble des convictions qui contribuent à construire notre société s’y retrouveront dans le souci de faire entendre, « contre tous les préjugés, que la laïcité constitue leur seul cadre de pensée, de pratique et de référence. »

Ces « Voix de la Paix » seront celles des hauts dignitaires religieux, des intellectuels, des militants de mouvements agnostiques et des artistes qui veulent s’élever contre « la spirale de la méfiance et du repli, pour recréer », par l’exemple de cette journée conviviale dédiée à la cohésion sociale et à la paix, « les conditions de la fraternité et d’une pluralité apaisée. »

La journée sera ponctuée par trois temps forts qui déclineront chacun une dimension essentielle de ce vivre ensemble à la française :

  • donner du sens à la Cité,
  • créer de l’unité par la culture,
  • se rencontrer et discuter autour d’un verre et d’un bon plat …

Se succéderont ainsi :

  • un colloque avec notamment Leili Anvar, Jean Baubérot, Haim Korsia, Tarek Oubrou et Delphine Horvilleur,
  • un concert suivi de la remise officielle du prix Les Voix de la Paix par la Maire de Paris,
  • un banquet républicain.

Près de mille personnes assisteront à cet événement et huit cents participeront au banquet.

Et c’est là que le lycée entre en scène :

  • à la réception,
  • en cuisine et en salle,
  • nos élèves représenteront effectivement la dimension éducative indispensable à un tel événement.
  • Les hôtesses d’accueil devront s’adapter au protocole et contribuer au confort des invités en témoignant des qualités propres à leur formation. Leur prestation contribuera donc pour une grande part à la réussite des « Voix de la Paix ».



Les élèves de la section hôtelière devront imaginer confectionner et servir des verrines, mises en bouches et autres mignardises pour plus de huit cents personnes de cultures différentes.

Partie intégrante de cette journée, le buffet en sera en quelque sorte le point d’orgue :
Il ne s’agit pas en effet de préparer un buffet multiculturel déterminé par les prescriptions alimentaires de chacun. Il s’agit de relever le défi d’un repas jouant sans restriction son rôle traditionnel de moment privilégié de partage et de convivialité.

Il faudra inventer les préparations culinaires qui feront goûter à tous les « saveurs de la République » en exprimant toute la créativité d’une tradition de civilité gourmande capable de s’inspirer de toutes les cultures !

  1. Mais comment réunir autour d’une même table des personnes dont les convictions s’expriment fermement dans leur alimentation ?
  2. Comment partager un même repas quand les pratiques alimentaires construisent justement des identités exclusives ?
  3. Comment conjuguer des prescriptions, des interdits, des choix alimentaires a priori incompatibles ?
  4. Comment y parvenir dans le respect des valeurs républicaines qui sous-tendent cette journée ?
  5. Quels mets viendront alors traduire ce souci de vivre ensemble dont elle témoigne ?
  6. De quelles ressources la gastronomie française dispose-t-elle pour relever un tel défi ?



Répondre à de telles questions suppose des connaissances précises sur les pratiques alimentaires religieuses et agnostiques ainsi que des éléments de réflexion permettant de mieux envisager leur portée symbolique et leur rapport à la loi . Cela suppose également des notions d’histoire culturelle de la France et du rôle essentiel qu’y joue la gastronomie. Sans parler du sens de la laïcité, des valeurs républicaines et de leur ancrage historique !
Cette sollicitation des organisateurs de la rencontre « Les Voix de la Paix » est ainsi l’occasion d’impliquer plusieurs classes de différents domaines professionnels dans une action pédagogique qui s’inscrit pleinement dans le cadre du nouvel enseignement moral et civique et trouve des points de convergence avec les différents référentiels disciplinaires concernés.

Consultez le site :
www.lesvoixdelapaix.fr

Et a page Facebook ICI

  • La présentation de Yann Boissière, initiateur et organisateur de l’événement <- cliquer sur ce lien

  • La mission de nos élèves, les documents administrtifs <- cliquer sur ce lien
Les élèves de notre établissement y seront présents pour :

  • Accueillir le public (seconde Bac Professionnel Accueil)
  • Préparer les mets,
  • Servir le « Buffet de Marianne »,



L’investissement dans cet événement est très enrichissant à plusieurs titres :

- Professionnel : votre enfant aura l’occasion de pratiquer en situation réelle et d’appliquer les apprentissages théoriques travaillés en cours lors d’une prestation à renommée nationale.

- Pédagogique : les élèves ont déjà participé à plusieurs conférences sur le sujet et travailleront en classe sur une restitution auprès des autres élèves, professeurs et parents qui aura lieu le 12 mai prochain.

- Personnel  : Au cours de cette journée, votre enfant aura l’occasion de visiter les locaux de la Mairie de Paris accompagné d’un guide.

Consultez les documents mis à votre disposition :

Le courrier adressé aux familles concernant la manifestation "Les voix de la paix"
Téléchargez et remplissez la fiche d’autorisation de sortie à rendre avant le mardi 22 mars