Mise en oeuvre de points d’accès WI-FI au sein des bâtiments du lycée Information sur l’accès WIFI au lycée, dans le respect du principe de précaution et de la règlementation française, afin de rassurer les utilisateurs.

par Laurent Nadiras

Avec le développement des usages en mobilité de l’informatique (micro-ordinateurs portables, smartphones, ...) et suite à l’obtention du niveau 3 du label numérique éducatif (LNE) le lycée va étendre sa solution wifi au sein de ses bâtiments.

Par ailleurs, les points d’accès Wi-Fi participent également à l’amélioration du travail du service pédagogique (professeur et élève), notamment pour palier au manque de câblage, permettre une souplesse de mouvement et d’avoir une nouvelle approche d’apprentissage.

Les différentes étapes du projet avec la région Ile de France propriétaire des bâtiments :

  • Afin de procéder à ces installations dans le respect des dispositions réglementaires en vigueur et après avis du Conseil d’Administration, un rapport relatif à la mise en œuvre de points d’accès WI-FI a été soumis.
  • Un état des connaissances et avis officiels relatifs à l’exposition aux ondes Wi-Fi a été réalisé par la région.
  • Les modalités de mise en œuvre des points d’accès Wi-Fi au sein du lycée sont proposées dans le respect du principe de précaution dans les bâtiments du Conseil régional :

- a) Je n’expose pas si ça ne sert à rien
Les bornes Wi-Fi sont placées, lorsque cela est réalisable, en hauteur et à distance des bureaux (principe d’éloignement). Les bornes WI-FI ne se substituent pas au câblage des bureaux (principe de réversibilité).
- b) Je construis une norme qui est une limitation
La norme officielle est de 100 mW pour la bande de fréquence des 2.4 Ghz.
La norme officielle est de 200 mW ou de 1W pour la bande de fréquence des 5 Ghz.
- c) J’ai une obligation de descendre aussi bas que possible.
La norme appliquée par la Région, chaque fois que possible, est de 30% de la puissance autorisée et ne devra pas dépasser 50% de cette puissance.

La réglementation française :

La loi impose deux types de limites de natures différentes aux puissances d’émission des systèmes Wi-Fi :

  • a) Des limites fixées afin d’éviter les brouillages entre les systèmes utilisant des bandes de fréquences proches de celles du Wi-Fi. Elles imposent que la puissance d’émission des systèmes Wi-Fi ne doit pas excéder :
    - 100 mW dans la bande des 2,4 GHz
    - 1 W dans celle des 5 GHz
    (Décision de la commission européenne du 11/7/2005)
    L’ARCEP - Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes- qui est l’organisme français chargé de réguler le secteur des télécommunications est responsable du contrôle du respect de ces limites.
  • b) Une limite d’exposition des personnes aux radiofréquences fixée de façon à protéger contre les effets scientifiquement établis des radiofréquences sur la santé.
    La limite pour le champ électrique dans les bandes de fréquences des systèmes Wi-Fi est de 61V/m*. Les études menées jusqu’à aujourd’hui n’ont pas permis d’identifier d’impact des radiofréquences sur la santé en deçà de cette limite ¹(Décret du JO 2002-775 de mai 2002 pris en application du 12 de l’article L.32 du code des postes et télécommunications et relatif aux valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques émis par les équipements utilisés dans les réseaux de télécommunication ou par les installations radioélectriques)

L’installation de nouveaux points d’accès WI-FI se fera dans le respect du principe ALARA. Ce principe de préconisations techniques et de sécurité sera également étendu aux installations déjà existantes. En comparaison avec certains appareils utilisant la même technologie, le Wi-Fi a une puissance d’émission plus faible.

Consultez le rapport Ile de France relatif à la mise en œuvre de points d’accès WI-FI au sein des bâtiments du lycée :

Rapport relatif à la mise en oeuvre de points d’accès WI-FI
Consultez le référentiel sur l’usage du Wi-Fi en établissement et école
Usages et cadre juridique :

Usages et cadre légal WI-FI