Prix "Non au harcèlement" campagne 2018-2019

par Laurent Nadiras

Chaque année en France, plus de 700 000 élèves sont victimes d’une situation de harcèlement entre le CE2 et le lycée, soit plus d’un enfant sur dix, selon un rapport de l’UNESCO dévoilé en janvier 2017. La proportion d’enfants et d’adolescents confrontés à une forme de violence à l’école ne cesse d’augmenter (7 % en 2010 contre 11 % en 2017) avec des causes multiples (apparence physique, orientation sexuelle, origine ethnique…). Si lutter contre cette violence reste une question de société très délicate à gérer, des actions de sensibilisation permettent toutefois d’ouvrir le dialogue et de prôner le respect, le civisme et les rapports égalitaires en milieu scolaire.

Un prix pour lutter contre le harcèlement à l’école

Le prix « Non au harcèlement » offre aux élèves et aux équipes pédagogiques et éducatives l’opportunité de débattre en classe de la problématique du harcèlement et du cyberharcèlement, afin de mieux cerner les enjeux, et ainsi, de prévenir plus efficacement les risques liés à ces violences.

Pour participer, les élèves doivent envoyer la production réalisée en groupe ainsi que leur projet au référent harcèlement de leur académie. Un jury académique remettra un prix "coup de cœur académique" d’une valeur de 1000 euros, financé par le MAE, et sélectionnera les nominés pour le jury national. Les "coups de cœur académiques" sont éligibles pour concourir à la phase nationale du prix sous condition de sélection par le jury académique.

Une cérémonie officielle de remise des prix nationaux aura lieu en mai 2019.

Les lauréats nationaux recevront chacun un prix de 2.000 euros pour accompagner la mise en œuvre de leur projet. Tous les supports de communication produits par les élèves seront utilisés comme outils de prévention.

Consulter l’article complet sur le site éduscol :

​Conformément à la circulaire du 27/08/2018, chaque établissement scolaire a le devoir de lutter contre le harcèlement scolaire à travers des actions de prévention. La date retenue pour cette année scolaire est celle du jeudi 08 novembre 2018.
​Des interventions dans les classes auront lieu et seront animées par les infirmières, l’agent de prévention et sécurité, l’assistante sociale et les CPE.
​Un travail photographique sera à réaliser par toutes les classes et devra etre restitué pour le vendredi 19 octobre via l’ENT. Les clichés seront exposés et serviront à un échange/débat avec les élèves.
​Vous trouverez en pièce jointe le détail de l’organisation de cette journée.
​La lutte contre le harcèlement scolaire doit être collective.

​Mme KRUPA et CORDIER, infirmières
​Mme HAGUENIER, assistante sociale
​M. BELMOKHTAR, APS
​Mmes BIDAULT et LASRI, CPE

Le détail de l’organisation de cette journée au lycée Camille Claudel

Consulter le site de ressources