"Non au harcèlement" campagne 2017-2018

par Laurent Nadiras

Chaque année en France, plus de 700 000 élèves sont victimes d’une situation de harcèlement entre le CE2 et le lycée, soit plus d’un enfant sur dix, selon un rapport de l’UNESCO dévoilé en janvier 2017. La proportion d’enfants et d’adolescents confrontés à une forme de violence à l’école ne cesse d’augmenter (7 % en 2010 contre 11 % en 2017) avec des causes multiples (apparence physique, orientation sexuelle, origine ethnique…). Si lutter contre cette violence reste une question de société très délicate à gérer, des actions de sensibilisation permettent toutefois d’ouvrir le dialogue et de prôner le respect, le civisme et les rapports égalitaires en milieu scolaire.

Consulter le site de ressources