Quand les grands chefs d’aujourd’hui parlent à ceux de demain

(actualisé le ) par Laurent Nadiras

A l’initiative de Mme Florence Grouasil documentaliste, accompagnées également de Mmes Clémence Nadiras et Mathilde Lailler enseignantes en commercialisation et services en restaurant, les élèves de seconde CAP restaurant et Bac-pro commercialisation et services en restaurant du lycée ont eu la chance de faire partie des 450 élèves des lycées hôteliers et CFA de France, sélectionnés pour cette 4ème rencontre des chefs de demain.

Elle réunit professionnels des métiers de bouche et de la salle, et élèves pour partager leurs expériences et savoir-faire lors d’une rencontre. L’objectif étant de privilégier la pédagogie et la transmission de ces métiers.
Les grands chefs, maîtres d’hôtel et artisans MOF sont venus témoigner de leurs parcours professionnels et de leur passion pour la cuisine, la salle face à l’ensemble des élèves.

Après l’inauguration par le Comité de pilotage, les chefs et les soutiens officiels, et animée par Jean-Luc Petitrenaud, les élèves sont répartis en petits groupes, ils assistent à des ateliers démonstratifs ou participatifs au cours desquels ils peuvent échanger plus directement et en toute simplicité avec ces mêmes chefs et professionnels.

Nos élèves ont pu aller à la rencontre des ateliers suivant :


Ce que les élèves ont retenu :

- La législation sur les crèmes,

- Tout n’est pas `crème fraîche`,

- Il faut expérimenter pour pouvoir se faire sa propre idée et choisir le meilleur produit adapté à son utilisation.


Ce que les élèves ont retenu :

- Beurre AOP Charente Poitou

- Entreprise industrielle, mais choix de produits de qualité, hommes de qualité (boulangers de metier)

- Clients : Metro, CHR, Haut de gamme.

- Beaucoup de produits surgelés et pré-élaborés.

- Une réelle traçabilité des produits


Ce que les élèves ont retenu :

- Plantes, variétés noir et vert,

- Dégustation : odorat, gout, toucher (langue, astringence)

- Sentir la feuille humide, les dégustateurs sentent plus qu’ils ne goûtent

- Goûter : prendre de l’air

- Thé vert primeur du Japon 2015 : épinard, aminée (mie de pain, blanc d’œuf), herbacé

- Bourgeon de pu erh : cuir

- Qimen impérial : cuir, torréfaction, coin

- Butterfly of Taïwan oolong semi fermenté Corée : puissant, étable, long en bouche,
Le thé évoque un moment calme lent posé jamais debout

Consultez le programme complet de cette rencontre nationale

<a

Quelques photos pour illustrer cette sortie :