Ecoutez, c’est pour vous !

(actualisé le ) par Françoise-Anne Menager

C’est la phrase fétiche de la quinquagénaire mystérieuse qui nous invite à « lancer ce futur » et que je vous proposais de découvrir dans un portrait à la mode chinoise.
Voici la solution de l’énigme. Et pour ceux qui n’ont pas encore joué : ne vous précipitez pas au bas de cette page, il est encore temps de rejoindre le club de ses brillants découvreurs !

Avant 1969 et le grand pas pour l’humanité de Neil Armstrong mais bien après la Belle Epoque et l’invention des frères qui amena le monde dans nos salons, 1963, date de naissance de notre personnage mystère, fut en France une année radiophonique !

Les couche-tard toujours surpris par la nuit l’auront, sans hésiter, fait surgir de leur mémoire.
Les lève-tôt, dès le p’tit déj au fait de ce qui nous arrive, l’auront tout de suite reconnue.
Des nuits rêvées aux matins studieux, de feuilletons en chroniques, le temps, volontiers buissonier, s’égrène avec elle en modulations de fréquence.
Certains la croient élitiste : c’est vrai qu’elle aime bien flâner du côté de chez Drouant et faire l’éloge du savoir ! D’autres lui trouvent mauvais genre : c’est vrai aussi qu’elle aime parler à voix nue !
Qu’elle nous dise tire ta langue ou qu’elle nous invite à la dispute notre cinquantenaire nationale a de la suite dans les idées.
Issue d’une famille d’inventeurs géniaux, elle est une des dernières nées d’une technologie qui, bien qu’ayant acquis ses lettres de noblesse dans les heures les plus sombres du XXème siècle, peut sembler désuète et dépassée aux jeunes générations.
Mais elle, elle ne l’entend pas de cette oreille ! Elle sait être moderne à sa manière : on la retrouve aujourd’hui sur Internet où elle bat des records de podcast ! Et aussi sur papierdans une très belle revue qui est pour les yeux et l’esprit une fête, et nous offre la chance de pouvoir explorer à notre rythme le sens caché du monde.

Ses initiales sont FC.
Son pseudo « Lancer ce futur »
Sa maison Radio France
Son nom :France Culture !

Bravo à Jean-Yves Nicolas, Anne-Sophie Aubrun, Stéphane Bauer, Laetitia Filliolaud, Daniel Charreire et Amélie Guinchelaud qui ont brillamment résolu l’énigme !

Retrouvez icil’article qui, au fil de votre lecture et de votre curiosité vous conduira sur le site de chacune des émissions construisant cette radio entre toutes stimulante, savoureuse et instructive !
Car, grâce à Jean-Yves, du texte à l’audio, « it’s just a click away » !